Programme du jour: à 17h45, concert « L’imaginaire populaire », avec Pascal Pistone, Perrine Hanrot, François Bettancourt et Olivier Crouzel.

Home/Brèves, Salon 2010/Programme du jour: à 17h45, concert « L’imaginaire populaire », avec Pascal Pistone, Perrine Hanrot, François Bettancourt et Olivier Crouzel.

Programme du jour: à 17h45, concert « L’imaginaire populaire », avec Pascal Pistone, Perrine Hanrot, François Bettancourt et Olivier Crouzel.

Thème du concert : “L’imaginaire populaire”

1ère partie (25 mn)

PERRINE HANROT : mezzo-soprano
FRANCOIS BETTENCOURT : piano

Œuvres
– Manuel de Falla : « Siete canciones populares espanolas »
– Roberto Collazo : « La ultima Noche »
– Maria Teresa Lara : « Noche de Ronda »
– Carlos Gardel : « Volver »

2nde partie (30 mn)

PASCAL PISTONE : piano
OLIVIER CROUZEL : création vidéo

Œuvres

–  3 préludes de Pretor Part : “Electro”, “Chanson triste”, “Barock”
– “Latence”  de Pascal Pistone
– 3 préludes de Pretor Part :  “Technikos”, “Jardin”, “Folie”
– variations improvisées sur l’Adagio de la 7e symphonie de Beethoven
– Hommage à Messiaen (extrait du CD d’improvisations “Images innées 2”)
– “Cérémonie” (prélude de Pretor Part)

Sur les images de « Réalia » : création vidéo live d’Olivier Crouzel
« Réalia » interroge le spectateur sur notre vie de plus en plus imprégnée par des applications virtuelles (Facebook, jeux vidéos, second life…) et sur leurs interactions avec le monde réel. Le principe de cette installation est de superposer des vidéos du monde réel à des vidéos issues d’applications virtuelles. Dans ce simulacre de jeu vidéo, le joystick est remplacé par des
micros et le joueur par un ou plusieurs musiciens qui contrôlent la vitesse et le degré de superposition des vidéos en live.

Site : www.pascalpistone.com

De nationalité franco-italienne, Pascal Pistone est né en 1970. En 1991, il fonde l’Orchestre de Chambre Arte Viva à la tête duquel il se produit fréquemment pendant 10 ans en France et à l’étranger. Également docteur en Musicologie, professeur agrégé, auteur de divers écrits sur la musique du XXe siècle, il dirige actuellement le département Musique de l’Université de Bordeaux 3, où il enseigne notamment l’Analyse, le Théâtre musical et l’Improvisation. Ses compositions pour piano, pour orchestre, ses spectacles de théâtre musical,ses opéras, ainsi que ses chansons ou sa comédie musicale, reflètent son grand intérêt pour les correspondances entre la musique et les autres arts. Pascal Pistone se produit régulièrement en tant que pianiste et improvisateur(notamment sur les grands classiques du cinéma muet). Il est également le réalisateur de 2 longs-métrages.

Parallèlement à ses études de lettres et de philosophie, Perrine Hanrot étudie le chant et le théâtre à Paris, à Utrecht (Pays-Bas) auprès d’Udo Reinemann et Amsterdam avec Margreet Honig avant d’intégrer la formation professionnelle de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris. Perrine a chanté en tant que choriste professionnelle sous la direction de M.W.Chung, John Nelson, Charles de Wolff, Nicole Corti, Jean-Claude Malgoire, Michel Piquemal, François Bazola, Lionel Sow, Christoph Eschenbach, Marc Minkovski. Elle poursuit également une carrière de soliste dans l’oratorio (Magnificat, Messes Passions et Magnificat de J.S. Bach, Stabat Mater de C.P.E. Bach, Gloria de Vivaldi, Te Deum de Charpentier, Requiem de Mozart, A Ceremony of Carols de Britten, Mendelssohn…) et se spécialise dans le récital avec une prédilection pour le Lied allemand. En 2004, Perrine a pris plaisir à élargir son horizon musical en créant, en duo avec la chanteuse de jazz Sylvie Stratford, le quartet Voices mêlant avec succès différents mondes musicaux. Parallèlement, Perrine fait partager sa passion pour la technique vocale en enseignant le chant tant auprès d’adultes que d’enfants. Elle intervient également en entreprise, utilisant le chant comme moyen de cohésion d’équipe ou coachant des dirigeants sur la respiration et la voix.

Après des études de piano à l’école Normale de Paris, et une licence en musicologie à la Sorbonne, François poursuit une carrière de concertiste.

Il s’est produit avec l’ensemble de musique contemporaine Arte Viva en Pologne, avec l’orchestre Bernard Thomas en Italie, au Maroc aux cotés de Jean-Claude Brialy, en Allemagne avec Alan Ball.

Ayant une prédilection pour la musique de chambre et l’accompagnement, il a participé à de nombreux festivals, bicentenaire de la révolution à Prague, festival de musique française en Tchéquie, en Jordanie. Désireux de transmettre sa passion de la musique, il enseigne le piano et la musique de chambre au conservatoire de Puteaux.

François a enregistré plusieurs disques pour la collection Gallimard jeunesse ainsi qu’un disque consacré à la musique de Philippe Hersant.

Site: www.oliviercrouzel.fr

Olivier Crouzel est né en 1973 à Fès au Maroc. Après un bac E, des études scientifiques et 4 années dans une école d’arts graphiques (ECV), il s’inscrit à la Maison des artistes en 1998. Il s’installe à Paris et commence à travailler avec la nature et la nature humaine. Il découvre Flash en l’an 2000, un logiciel d’animation et de programmation via lequel il détourne des jeux vidéos. En 2001, il acquiert une caméra pour construire un mur devant le soleil ou déplacer la lune, puis son premier vidéoprojecteur en 2002 pour projeter la vision d’une laitue au plafond ou créer un jeu d’arcade sur le mur d’en face. Depuis 2004 il utilise « ProjectOlive », un système mobile et autonome de vidéoprojection. Aujourd’hui son atelier peut ainsi prendre place au pied d’un immeuble, au bord d’une rivière, dans une grotte en Dordogne, devant une porte de supermarché ou encore à l’entrée d’un temple en Thaïlande.


2010-11-11T12:13:16+00:00