Programme du lundi 15 novembre: à 17h00, concert exceptionnel de Nima Sarkéchik, pianiste: les « Etudes » et les « Quatre impromptus » de Chopin, dans le cadre du bicentenaire de sa naissance.

Home/Salon 2010/Programme du lundi 15 novembre: à 17h00, concert exceptionnel de Nima Sarkéchik, pianiste: les « Etudes » et les « Quatre impromptus » de Chopin, dans le cadre du bicentenaire de sa naissance.

Programme du lundi 15 novembre: à 17h00, concert exceptionnel de Nima Sarkéchik, pianiste: les « Etudes » et les « Quatre impromptus » de Chopin, dans le cadre du bicentenaire de sa naissance.

« Un pianiste qui perce (…) [Il] n’a pas 25 ans, mais il aborde avec fougue et assurance les grandes pages du répertoire. A suivre de près. » (Classica, juin 2007).

« Le jeune pianiste conjugue la fougue avec la rigueur, la puissance – violente, instantanée – avec le repli  au bord du silence, les certitudes avec l’hésitation de l’improvisation.. » (Alain Lompech, Diapason, mai 2008)

Le parcours de Nima Sarkechik et les récompenses qui le distinguent témoignent d’une étonnante personnalité musicale.

Lauréat de la Fondation de France en 2003-2004, il remporte en 2004 le1er Prix au Concours International de Piano «Son Altesse Royale La Princesse Lalla Meryem» à Rabat. En 2005, il devient lauréat de la prestigieuse Fondation du Groupe Banque Populaire, puis de la Fondation Meyer en 2006. L’année suivante, il remporte le Prix du Public et le Prix du Jury au concours des « Jeudis du piano » à Genève ; il est également choisi pour participer au programme « Déclic » développé par CulturesFrance.

A 26 ans, la carrière de Nima Sarkechik comprend de nombreux concerts et récitals tant sur la scène française qu’internationale : Festival International de Piano de La Roque-d’Anthéron, Théâtre des Champs-Elysées, Maison de Radio-France, Festival de Monte-Carlo, Musée d’Orsay, Festival des Serres d’Auteuil, Festival d’Enghien, Festival du Grésivaudan, Musée de Grenoble, Palais du Pharo à Marseille, Palais des Congrès d’Ajaccio et de Strasbourg…  A l’étranger, on a pu l’entendre en Suisse (Festival de Saint Ursanne, Musicales de Compesières où il interprète le 11ème Concerto de Mozart sous la baguette de Gabor Takacs avec la Camerata Bellerive, Radio de la Suisse Romande, Festival de Gstaad), au Luxembourg (Festival de Neümunster), en Italie (Festival CIMA), au Portugal (Festival des Açores), aux Etats-Unis (Lincoln Center, New York), au Canada, au Maroc, et en Turquie.

On l’entend désormais régulièrement sur les ondes (Dans la cour des grands, Ce soir on dîne, A Do Dièse, Certains l’aiment tôt, Deux sets à neuf sur France Musique, Carrefour de l’Odéon sur France Inter, Intérieurs, L’échappée belle, Dare-Dare, Les nuits d’espace 2 sur Espace 2 à Radio de la Suisse Romande), et ses concerts sont fréquemment retransmis sur France Musique.

Le répertoire de musique de chambre tient également une place importante dans son parcours musical. Il joue notamment aux côtés de pianistes tels que D. Lively, C. Katsaris, H. Sermet, I. Kastoriano, S. Taniel, dans le cadre de l’Association des Artistes pour la Paix (ADAP).

Ses concerts sont enfin pour lui l’occasion d’honorer ses origines : parallèlement à sa carrière classique, il se consacre à la musique folklorique persane, et se produit auprès de grands maîtres de la tradition iranienne (New York, Londres et Vancouver).

Nima Sarkechik est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il a étudié auprès de G. Pludermacher et F.F. Guy, recevant également l’enseignement de M.F. Bucquet, M. Coppey et D. Ligeti, ainsi que de C. Désert et A. Flammer. De 2006 à 2008, il poursuit sa formation en Cycle de perfectionnement et reçoit les conseils des plus grands pianistes de la scène internationale.

Son premier enregistrement, paru au mois d’avril 2008 chez Zig-Zag Territoires, est consacré à Frédéric Chopin et Hugues Dufourt, et a été récompensé par « 4 étoiles » du Monde de la Musique et « 5 Diapasons » du magazine éponyme. En septembre 2009, il est finaliste du Concours Clara Haskil ! Il est également lauréat de la Fondation Cziffra depuis le mois d’octobre 2009.

2010-11-15T08:48:04+00:00