Programme du lundi 15 novembre: à 15h00, projection du film de Sarah Cubas sur l’artiste Pierre Pentchef (« Les mains pour le dire »), en présence de la réalisatrice, et de l’oeuvre.

Home/Salon 2010/Programme du lundi 15 novembre: à 15h00, projection du film de Sarah Cubas sur l’artiste Pierre Pentchef (« Les mains pour le dire »), en présence de la réalisatrice, et de l’oeuvre.

Programme du lundi 15 novembre: à 15h00, projection du film de Sarah Cubas sur l’artiste Pierre Pentchef (« Les mains pour le dire »), en présence de la réalisatrice, et de l’oeuvre.


Après son merveilleux court métrage avec Michael Lonsdale tourné spécialement pour le Salon d’Automne 2010, Sarah Cubas nous présente un autre de ses travaux.

La collection « Les mains pour le dire »
« Les mains pour le dire » est une série de courts portraits d’artistes. Tandis qu’il nous est donné à voir la réalisation complète d’une oeuvre de l’artiste, celui-ci s’exprime en voix-off, effectuant une introspection sur son art. Le temps très court qui lui est imparti (environ 10 minutes) le mène à dégager le noyau fondamental qui anime son oeuvre, sa raison d’être artiste, les forces conscientes ou inconscientes qui l’habitent et le guident à la création.

Portrait du peintre Pierre Pentchev
Pierre Pentchev est né en 1973 à Sofia, en Bulgarie. En 1984, il rejoint son père à Moscou où il travaillait alors. Sous ses encouragements, il rentre à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts Sourikov. Dès qu’il obtient son diplôme en 1991, il s’installe en France et y poursuit ses études de peinture et de gravure. Mais sa véritable formation se fait dans les musées, les galeries d’art et surtout au contact des artistes qu’il rencontre. Il expose seul ou en groupe, travaille pour le théâtre, en illustration, participe aux divers salons et prend une part active aux manifestations et à la vie artistique qui anime le cercle de ses amis.
La peinture est pour Pierre Pentchev un moyen d’établir une continuité, une façon d’ouvrir des « fenêtres » pour relier le monde d’aujourd’hui à des univers et des idées sur lesquelles l’humanité et les artistes s’interrogent depuis des siècles : l’Etre, la Société, la Foi. Pour lui, réussir à créer ce lien, c’est se donner les moyens d’accéder à la dimension universelle et intemporelle que résume l’Art.

2010-11-15T08:52:40+00:00