Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Abstraction » par Michel Savattier.

//Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Abstraction » par Michel Savattier.

Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Abstraction » par Michel Savattier.

Bénédicte de SAUVILLE – Résolution I

La peinture abstraite devient l’espace intime de la pensée et du sensible. La vision du monde pour l’artiste est affective et poétique, elle révèle l’invisible. Elle provoque l’émotion. Elle propose une vision différente du réel. L’apparence des choses laisse place à des images nouvelles et subjectives où le regard s’y perd avec bonheur.

Cette abstraction n’est jamais descriptive, elle se laisse aller aux intentions profondes de l’artiste. L’on peut, ainsi, voir apparaître des univers déstructurés et fantastiques ou des constructions très affirmées de formes et de couleurs. Au moment de la création, aucune signification ni raison d’être, les signes, les couleurs, les formes naissent, évoluent, disparaissent et se fixent sur la toile. L’artiste travaille avec tous ses ressentis du moment, à la quête de sa propre singularité.

Cette liberté se réfère à des visions retenues en mémoire pouvant se révéler dans une abstraction presque totale selon son mode d’expression.

Comme cela peut être un signe pour Miro, une écriture pour Alechinsky, une couleur pour Klein, une matière pour Tapies, un paysage pour Zao Wou-Ki, des formes géométriques pour Agam, proche de constructions architecturales pour Mondrian, du painting pour Rauschenberg, de la poésie pour Twombly, de la musique pour Klee.

L’abstraction n’est jamais très loin du figuratif, elle va juste au-delà du réalisme. Elle maintient un esprit d’indépendance, de liberté de la pensée et du geste.

Michel Savattier

Gabriel GODARD – Born-15.12.2010

2012-10-22T15:06:51+00:00