Peinture: la section « Mythes et Réalités », présidée par Danielle Le Bricquir, du Salon d’Automne 2013

//Peinture: la section « Mythes et Réalités », présidée par Danielle Le Bricquir, du Salon d’Automne 2013

Peinture: la section « Mythes et Réalités », présidée par Danielle Le Bricquir, du Salon d’Automne 2013

Raphaël MALLON – Midnite

Chez Platon, le rôle fondamental du mythe est d’exprimer ce qui ne peut être exprimé.

Vous pouvez utiliser cette clé pour parcourir le groupe «Mythes et Réalités».

Lorsque vous le découvrez vous êtes déroutés par ces artistes dispensés de former un mouvement cohérent, lisse, prêt à se plier à une lecture évidente, linéaire et confortable.

Vous voilà face à un «courant d’art» capable de s’affranchir des modèles et des normes, afin

d’épouser un peu plus le dérèglement du monde. Il vous propose une réalité transcendée, entre pétillements ludiques et sentiment de colère ou d’accablement, face à un avenir capable de nous engloutir.

Mieux : si peintres et sculpteurs ne décrivent pas la réalité d’aujourd’hui, c’est qu’ils sont dans la réalité. Et s’ils en jouent avec poésie, fantaisie, impertinence, au cours d’une fuite céleste qu’aucun filet ne pourra étouffer, c’est qu’ils savent – depuis la grotte Chauvet – que l’art est la chose la plus sérieuse au monde,

Vous êtes devant des œuvres qui se suffisent à elles-mêmes comme gestes nécessaires et, parfois, libérateurs.

Indifférentes à tout message, elles sont le message, comme Guernica est le message, comme l’œuvre de van Gogh est le message d’une vie entièrement dédiée à l’art, sans concession, comme les toiles de Di Rosa sont le message d’un «tout-monde».

Danielle  LE BRICQUIR

Présidente de la section Mythes et Réalités

Danielle LE BRICQUIR – Jour de fête

2013-10-06T10:21:19+00:00