Salon d’Automne 2014 : La foule des grands jours pour fêter la « Fraternité des arts et des artistes » !

Home/Salon 2014/Salon d’Automne 2014 : La foule des grands jours pour fêter la « Fraternité des arts et des artistes » !

Salon d’Automne 2014 : La foule des grands jours pour fêter la « Fraternité des arts et des artistes » !

Vernissage du Salon d'Automne 2014 (Atelier 80)

Vernissage du Salon d’Automne 2014 (Atelier 80)

Pulvérisant les prévisions les plus optimistes, ce sont plus de 40 000 personnes (comptabilité officielle) qui se sont pressées pour visiter cette édition du Salon d’Automne dans un défilé ininterrompu !

Autour des oeuvres présentées par les plasticiens retenus par le jury, soit plus de 800 artistes œuvrant sur tout le champ de la création contemporaine -peinture, sculpture, gravure, affiche, photographie, arts numériques, arts muraux et décoratifs, art textile, street art, art luminaire, vidéo, gravure, livre d’artiste, etc…-, une avalanche d’événements artistiques et culturels a su captiver le public durant quatre jours, quatre jours d’une densité à couper le souffle ! Défilé de mode, lectures poétiques autour de Francis Combes et débats avec l’Académie des Banlieues, conférences -celles, inoubliables, du Professeur Fathi Saleh, d’Antonio Manfredi, de Kudo, de Jean-Louis Lippert…-, concerts -avec un épisode miraculeux : celui de la 3ème sonate de Brahms par Nima Sarkechik…-, performances individuelles -Mourad Harbaoui- et collectives avec cette implication magnifique d’artistes rassemblés autour de la plasticienne hollandaise Hetty van der Linden pour exécuter ENSEMBLE une œuvre au profit des enfants démunis de Madagascar… Autant de manifestations autorisant toutes les rencontres, créant du lien, participant au brassage des cultures pour créer les conditions d’un vaste réseau de solidarité et de fraternité des artistes, seule alternative possible à la loi implacable de la spéculation mondiale qui gangrène la création artistique en imposant l' »esthétique » post-post-conceptuelle, source des profits les plus juteux, les plus honteux !

 

Placé sous le parrainage d’un Wolinski en très grande forme, maniant un humour aussi décapant que chaleureux, le vernissage fut un grand moment d’émotion, toutes les délégations étrangères venues d’Espagne, du Japon, de Tunisie, d’Egypte, du Maroc, du Brésil…, étant présentes autour des membres du Comité pour rendre hommage à l’action poursuivie depuis 11 ans par Noël Coret qui fêtait sa dernière édition en tant que Président du Salon d’Automne…

Une édition, à coup sûr, qui confirma les choix courageux opérés par la direction du Salon d’Automne et qui restera dans les annales comme le coup d’envoi d’un nouvel élan, celui d’une société d’artistes en phase avec les créateurs de son temps, une société d’artistes qui a su tendre la main à la jeunesse, une société d’artistes qui regarde l’avenir sans jamais oublier le passé et qui plus que jamais répond à la nécessité de poursuivre ses missions tout au long du XXIe siècle !

2014-10-29T09:30:59+00:00