Cabu et Wolinski : les artistes du Salon d’Automne n’oublieront pas !

/, Salon 2014/Cabu et Wolinski : les artistes du Salon d’Automne n’oublieront pas !

Cabu et Wolinski : les artistes du Salon d’Automne n’oublieront pas !

« Tous mes copains sont morts… Ça va bientôt être mon tour… »

Ainsi s’exprimait, face à une foule d’artistes venus l’écouter, Georges Wolinski lors de la cérémonie d’ouverture du Salon d’Automne le 15 octobre 2014… Parrain d’Honneur de cette édition, Wolinski succédait à Jean Cabu qui nous fit l’honneur de parrainer le Salon d’Automne 2013… Cabu qui nous confiait combien il était heureux d’être invité par les artistes du Salon d’Automne, combien « c’était un honneur pour lui » !… Tous deux, pourfendeurs du racisme et de la bêtise, massacrés, avec dix autres personnes, par des fanatiques religieux aveuglés par la haine, aussi lâches que « bêtes et méchants », pour reprendre les termes de Hara Kiri… Ce meurtre collectif a bouleversé, puis mobilisé la France entière ; la communauté internationale en a été ébranlée… Tous deux se considéraient avant tout comme des artistes, et pas seulement comme des « journalistes » ou des « dessinateurs ». Et pourtant, pas une seule fois, dans les multiples hommages énoncés sur les écrans et dans les radios que nous avons écoutés le coeur serré, cette qualification d' »artistes » n’a été prononcée… Jean Cabu, ce « Mozart du dessin » comme le disait l’un de ses proches, fut le Daumier de notre temps, et Wolinski a su créer un théâtre de rue, d’une truculence et d’une lucidité extraordinaires, où aucun de nos travers d’êtres humains ne semblait échapper à son crayon ravageur. Mais quel autre artiste aura glorifié la femme plus que lui ?… Quel autre artiste aura dénoncé la bêtise, le racisme ordinaire, les ravages du libéralisme sur les êtres et sur l’environnement, mieux que Cabu ?

Nous avons reçu plusieurs dizaines de messages d’exposants du Salon d’Automne, tous anéantis… Ces mots de Nicole Elkon pourraient résumer tous les autres : »C’est notre liberté, notre fierté, notre droit à la différence qui vient d’être défiée, piétinée. Honte à ceux qui peuvent commettre de tels gestes, honte à ceux qui les commanditent ! Je sais que vous saurez traduire mes pauvres mots d’indignation et les porter au plus haut pour que tous les entendent… »

 

Cher Jean

Cher Georges,

Vous aviez accepté de parrainer les éditions 2013 et 2014 du Salon d’Automne, et vous l’avez fait dans la joie, adhérant sans réserve à l’éthique de notre société d’artistes, celle de la « Fraternité des Arts et des Artistes ». Humanistes convaincus, vous avez accompagné, éclairé, bousculé la vie quotidienne de plusieurs générations de nos concitoyens par vos insolences, vos impertinences, vos indignations, vos dénonciations, mais aussi, et surtout, par votre immense talent. Vous étiez, vous êtes pour toujours de véritables, de grands artistes. C’est à ce titre que tous les artistes, par-delà le Salon d’Automne, vous rendent hommage et vous pleurent !…

 

Noël Coret

Président du Salon d’Automne

Président du Salon d’Automne International
Photo ©Jacques Trouvé

Cabu Wolinski Coret Salon d'AutomnePhoto ©Rose Sznajder

 

PS : Le Salon d’Automne marchera Dimanche 11 Janvier derrière une banderole commune pour soutenir les familles et les proches des victimes, CHARLIE HEBDO et la liberté d’expression. L’heure du rendez-vous est fixé à 14h45 place de la République devant la boutique Orange.

2015-01-10T12:08:16+00:00