salon précédent 2017-07-01T14:44:14+00:00

L’ÉDITION PRÉCÉDENTE

Pour sa 113ème édition, le Salon d’Automne a réuni, sur les Champs Elysées, du 13 au 16 octobre 2016, un millier d’œuvres d’art de 870 artistes, venus de France et de 44 pays du monde.

En collaboration avec le Ministère français de la Culture et de la Communication, l’invitée d’honneur était l’Afrique, représentée par un collectif d’artistes issu de la Biennale d’Art Contemporain de Dakar au Sénégal, parrainé par le sculpteur Ousmane SOW. Une riche programmation culturelle a accompagné l’exposition. 30 000 visiteurs en 5 jours.

le salon 2016 en chiffres

Le Salon 2016 en chiffres

30000 visiteurs en 5 jours

1000 œuvres exposées

870 artistes

45 nationalités

LES SECTIONS 2016

PEINTURE SYNTHÈSE

La section Synthèse, créée par Monique BARONI, regroupe des modes d’expression divers allant du très figuratif au carrément abstrait. Son but est de réunir une sélection d’œuvres pour un accrochage vivant, musical, avec des rythmes, des intensités et des calmes, des repos, des silences et des accents afin que les œuvres se mettent mutuellement en valeur dans un ensemble cohérent.
Au fil des années, des liens humains se tissent, des rapports amicaux existent, une fidélité due, peut-être, à l’émotion que provoque l’Art…

Catherine SEVERAC
Présidente de la section SYNTHESE

PEINTURE ABSTRACTION

La façon la plus simple de définir l’art abstrait est de lui attribuer le titre de non figuratif.
La peinture figurative est déjà une abstraction par la transposition de la réalité sur une surface plane. Dans la peinture, ce qui est primordial c’est la composition, les proportions, le rapport des couleurs et la matière.
Souvent, ce n’est pas par simple décision, mais par une lente évolution que l’œuvre d’un artiste le dirige de façon inconsciente vers l’abstraction.
Certains mouvements artistiques du siècle passé ont fortement contribué à l’évolution de la peinture abstraite, comme le cubisme pour les formes et le fauvisme pour les couleurs.
L’aventure de la peinture abstraite est en constante mutation, les artistes du Salon d’Automne y participent, et les plus jeunes vont en assurer la continuité et le renouveau. Les portes sont ouvertes vers l’avenir, tout est encore à attendre et à espérer.

Denis LEGRAND
Président de la section ABSTRACTION

PEINTURE ÉMERGENCES

Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong plante le drapeau américain sur le sol lunaire.
Le 3 août 2007, un sous-marin plante le drapeau russe juste en dessous du Pôle Nord.
Tous les ans en octobre, la section EMERGENCES, figurative mais à tendance onirique, voire même parfois surréaliste, plante le drapeau du Salon d’Automne au cœur de Paris sur les Champs Elysées.
Ingres l’avait dit : « Le Dessin et la probité de l’art ».
À EMERGENCES le trait et la couleur sont indissolublement liés.
Au-delà des toiles qu’ils pourront voir, accrochées aux cimaises, les visiteurs seront invités à poursuivre, à leur convenance, les rêves peints des artistes, dans ce qu’ils ont de solutions sans fin.

Michel DANKNER
Président de la section EMERGENCES

PEINTURE EXPRESSIONNISME

L’expressionnisme ne cherche pas à montrer le monde tel qu’il est, mais à l’exprimer. Van Gogh avait ouvert, en son temps, les portes d’une forme de peinture marquée par l’expression. Cet aspect est principalement exploité à travers le thème du corps ou du portrait, dans lesquels les artistes n’hésitent pas à aller jusqu’à la distorsion des traits.
Le Gréco, ce grand coloriste qui dans les années 1570 / 80 pratique l’élongation des formes, l’exacerbation des mouvements, l’intensité dramatique soulignée par les regards, s’oriente délibérément vers un expressionnisme qui ne réapparaîtra qu’au début du 20ème siècle.

Jean PREVOST
Président de la section EXPRESSIONNISME

PEINTURE FIGURATION SUBJECTIVE

La belle peinture figurative est une denrée rare mais elle n’a pas disparu.
Le métier de peintre est difficile. On peut aimer la peinture, la couleur et avoir envie de produire des œuvres avec beaucoup de sincérité mais cela ne suffit pas car il faut d’abord apprendre le métier.
Car la peinture reste avant tout un bon et très ancien métier.

Thierry LEFORT
Président de la section FIGURATION SUBJECTIVE

PEINTURE FIGURES ET ESSAIS

Soyons réaliste, figurons nous le monde, essayons… 
Ce n’est pas parce que l’on adopte un nouveau regard que l’objet change, mais c’est plutôt parce que l’on admet la véritable nature de l’objet que le regard porté est amené à changer.

Jean-Bernard POUCHOUS
Président de la section FIGURES ET ESSAIS

TECHNIQUES MIXTES MYTHES ET SINGULARITÉ

MYTHES et SINGULARITE continue sa présentation de techniques insolites, non académiques, un courant d’art affranchi des normes. Pour cette deuxième année, l’accent est mis sur une autre forme d’art mural, l’art-récup : des tableaux d’objets récupérés, bois, plastique, os, papiers, feutre industriel, tissus… des techniques d’assemblage et collage, mais aussi de transformations de matériaux, soudés, tordus, noués, cousus… Et toujours une grande place à la peinture poétique et rayonnante de couleurs, à la sculpture chimérique…
Récupérer, détourner, transformer… Des artistes plus que jamais «passeurs de magie » (Joseph Campbell).

Patricia BERQUIN
Présidente de la section MYTHES ET SINGULARITE

PEINTURE CONVERGENCES

La section CONVERGENCES ouvre ses portes à toutes les tendances picturales allant du figuratif à l’abstrait, représentant les courants artistiques contemporains.
Elle est très éclectique, exprimant une variété de thèmes guidés par des artistes de différentes cultures. Ils expriment leur art dans des styles libérés de toutes contraintes de chapelle et d’éthique. Ils captent le sublime instant de la vie ou de l’imaginaire dans une maîtrise due aux résultats de leurs expériences.

Jean DESVILLES
Président de la section CONVERGENCES

PEINTURE PETITS FORMATS

L’espace « Petits Formats » au Salon d’Automne est devenu un lieu de rencontres passionnées, d’amateurs éclairés, de curieux, de collectionneurs…C’est en voulant rendre hommage à Maître Rey, notaire à Perpignan, grand amateur de tableaux de maîtres et de jeunes talents, collectionneur d’œuvres de format dit « 1 figure » (22×16 cm) et de petites sculptures qu’a été créé « les Huns », jeu de mots adopté par ses amis peintres. Depuis 2002, les artistes sélectionnés, enthousiastes, proposent des œuvres de ce format, pour les mettre en vente au salon, permettant ainsi au public d’acquérir des tableaux originaux à des prix accessibles, et de soutenir leurs artistes préférés. Un espace qui contribue un peu au partage de l’art, des expressions nouvelles et contemporaines, et à « connaître des hommes et des femmes qui ne peuvent vivre sans peindre. »

CLUB DES AMIS DE L’EUROPE ET DES ARTS CAEA

Les échanges artistiques entre le Salon d’Automne et le C.A.E.A. perdurent depuis 1975 à Paris et à Tokyo sous l’éthique de la fraternité artistique et de la paix universelle. Chaque année a lieu la rencontre amicale entre artistes cosmopolites. Leurs inspirations artistiques sont partagées avec un grand respect dans les pavillons des Champs-Elysées. En quête de plus d’invention, plus d’originalité, ce champ magnétique est un bourgeon créatif pour tous, formant la diversité culturelle et le dynamisme spirituel, comme l’Ukiyo-É a provoqué le Japonisme autrefois.

Mariko MAGORI
Présidente de la section CAEA

GRAVURE  

La section « Gravure » du Salon d’Automne propose annuellement une comparaison entre différentes esthétiques dans chacune des principales orientations techniques de la gravure sur bois ou sur métal, aux multiples variantes, interférences et complémentarités.
Bois de fil / bois debout / burin / pointe sèche / trait d’eau-forte et aquatinte / manière noire / techniques mixtes et spécifiques.

Claude-Jean DARMON
Président de la section GRAVURE

SCULPTURE  

La section sculpture du Salon d’Automne couvre de nombreux champs plastiques.
Elle montre tous les possibles liés à la matière.
Qu’elles soient taillées dans la masse de la pierre ou du bois, coulées en bronze, métal ou résine, assemblées par des éléments rapportés, toutes les œuvres exposées sont le résultat du jaillissement dans l’espace de l’univers propre de chaque créateur. Elles sont mêlées aux œuvres picturales, animant ainsi le parcours dans l’exposition, comme un écho en volume des images à plat, surgissant des cimaises en accord avec leurs couleurs, leurs tons, leurs rythmes, leurs thèmes.

DESSIN PEINTURE À L’EAU

Au moment où le dessin était à la base de la Peinture, de la Sculpture et de l’Architecture, Michel-Ange le considérait comme « la racine de toutes les sciences ». Aujourd’hui, il est aussi devenu un Art à part entière. Pour Baudelaire, « le dessin est une lutte entre la nature et l’artiste ». Dans un monde en pleine mutation, cette lutte peut prendre la forme d’une étreinte, d’une adversité ou parfois d’un dialogue amoureux. La section Dessin partage des œuvres aux techniques variées : mine de plomb, encre, pastels, aquarelle… à travers des expressions allant de la figuration à l’abstraction. Tous ces artistes sont, par la sobriété du moyen, quelque part appelés à un essentiel.

Sophie BOURGENOT
Présidente de la section DESSIN / PEINTURE À L’EAU

PHOTOGRAPHIE  

Espace de rencontre et d’échange, la section Photographie du Salon d’Automne expose des artistes confirmés et des artistes émergents, de tous horizons, dans leur diversité.
Technique argentique, numérique, mixte se côtoient, dans le respect de la tradition et la représentation des courants novateurs de la photographie contemporaine.
En plein essor au Salon d’Automne, sur les Champs Elysées, la section Photographie propose au regard des amateurs d’art, des collectionneurs, des galeristes, des œuvres rigoureusement sélectionnées, d’écritures variées, d’expressions singulières.

Rose SZNAJDER
Présidente de la section PHOTOGRAPHIE.

ART DIGITAL – VIDÉO

Depuis les années 60, les créations numériques se sont considérablement développées comme genre artistique.
De l’art interactif, l’art génératif, à l’art audiovisuel, voire de l’art robotique où le corps est engagé, enjeux technologiques et spectaculaires, un nouveau potentiel d’écriture est offert aux artistes !
L’Art digital, toujours en dialogue avec les arts traditionnels, s’est donc imposé de lui- même par l’étendue de ses expressions, devenant, fort de son succès, un Art majeur au 21ème siècle.

Isabelle SCHMITT
Présidente de la section ART DIGITAL – VIDEO

ARCHITECTURE  

L’architecture est un Art à part entière.
Art de l’espace, il allie les notions de composition, de rythme, propose jeux de formes, de proportions, d’équilibre mettant en scène couleurs, matières et lumière, entrant en résonnance avec le site qui l’entoure.
La ville se développe dans la diversité constituant ainsi sa richesse. La force d’un projet tient à sa capacité à émouvoir par-delà les contraintes. La notion de synthèse des arts crée un lien fort entre musique, peinture et sculpture : L’acte de création architecturale, destiné à laisser une empreinte profonde, vaut par sa dimension plastique & l’expression de sa modernité.

François NOEL
Président de la section ARCHITECTURE

ART ENVIRONNEMENTAL  

Un dialogue avec l’espace entre l’œuvre et le contexte, un échange mutuel:
“L’art crée un espace environnemental, et de même de l’environnement naît l’art”
cf le critique d’art Germano Celant.
Ainsi l’artiste est en dialogue direct avec l’environnement, cette adhésion nécessaire est une respiration, où les architectures artistiques sont en échanges perpétuels…Par sa pratique l’artiste prélève les matériaux, se les approprie, les détourne, désoriente ainsi notre perception pour mieux la réorienter, destruction, reconstruction, l’œuvre avance, émerge, mute dans un espace temporel.
L’œuvre ainsi s’installe en symbiose avec les volumes et l’architecture.
En mouvement perpétuel, le créateur nous conduit sur des traces inconnues, sur le chemin du rêve, du lâcher prise de la « ré-création »
Tout geste, toute matière, support, espace, magnifient l’œuvre et le talent de l’artiste.

Jack DUFOUR
Président de la section ART ENVIRONNEMENTAL

LIVRES D’ARTISTES  

Les pages des Livres d’artistes, au Salon d’Automne, retiennent depuis longtemps la geste créative, s’ouvrent et se libèrent au regard-lecteur.

Pages de papier ou de métal, encrées, gravées, découpées, creuset alchimique silencieux où texte et images s’épousent en chant éphémère dans l’instant du lire, poésie vivante au regard de vos yeux.

Michel BOUCAUT
Président de la section LIVRES D’ARTISTES

apps

L’exposition du Salon d’Automne est présentée en sections, rigoureusement sélectionnées et organisées pour une meilleure lecture des œuvres. En dehors des classements par disciplines (Gravure, Sculpture, Dessin, Photographie, Art Digital, Vidéo, Architecture , Art Environnemental, Livres d’artistes), il existe plusieurs sections pour la Peinture, définies par leurs tendances picturales.

LES SECTIONS 2016

L’exposition du Salon d’Automne est présentée en sections, rigoureusement sélectionnées et organisées pour une meilleure lecture des œuvres. En dehors des classements par médiums, Gravure, Sculpture, Dessin, Photographie, Art Digital ou par disciplines, Art Environnemental, Architecture, il existe plusieurs sections de Peinture définies par leurs tendances picturales. Chaque section porte un nom qui la définit.

La section Synthèse, créée par Monique BARONI, regroupe des modes d’expression divers allant du très figuratif au carrément abstrait. Son but est de réunir une sélection d’œuvres pour un accrochage vivant, musical, avec des rythmes, des intensités et des calmes, des repos, des silences et des accents afin que les œuvres se mettent mutuellement en valeur dans un ensemble cohérent.

Au fil des années, des liens humains se tissent, des rapports amicaux existent, une fidélité due, peut-être, à l’émotion que provoque l’Art…

Catherine SEVERAC
Présidente de la section SYNTHESE

Catherine SÉVÉRAC – Ailleurs 3 – 146 x 114 – Huile sur toile
La façon la plus simple de définir l’art abstrait est de lui attribuer le titre de non figuratif.
La peinture figurative est déjà une abstraction par la transposition de la réalité sur une surface plane. Dans la peinture, ce qui est primordial c’est la composition, les proportions, le rapport des couleurs et la matière.
Souvent, ce n’est pas par simple décision, mais par une lente évolution que l’œuvre d’un artiste le dirige de façon inconsciente vers l’abstraction.
Certains mouvements artistiques du siècle passé ont fortement contribué à l’évolution de la peinture abstraite, comme le cubisme pour les formes et le fauvisme pour les couleurs.
L’aventure de la peinture abstraite est en constante mutation, les artistes du Salon d’Automne y participent, et les plus jeunes vont en assurer la continuité et le renouveau. Les portes sont ouvertes vers l’avenir, tout est encore à attendre et à espérer.

Denis LEGRAND
Président de la section ABSTRACTION

Denis LEGRAND – Composition – 130 x 89 – Huile sur toile
Le 21 juillet 1969, Neil ARMSTRONG plante le drapeau américain sur le sol lunaire.
Le 3 août 2007, un sous-marin plante le drapeau russe juste en dessous du Pôle Nord.
Tous les ans en octobre, la section EMERGENCES, figurative mais à tendance onirique, voire même parfois surréaliste, plante le drapeau du Salon d’Automne au cœur de Paris sur les Champs Elysées.
Ingres l’avait dit : « Le Dessin et la probité de l’art ».
À EMERGENCES le trait et la couleur sont indissolublement liés.
Au-delà des toiles qu’ils pourront voir, accrochées aux cimaises, les visiteurs seront invités à poursuivre, à leur convenance, les rêves peints des artistes, dans ce qu’ils ont de solutions sans fin.

Michel DANKNER
Président de la section EMERGENCES

Michel DANKNER – Nu au balcon – 60 x 40 – Technique mixte
L’expressionnisme ne cherche pas à montrer le monde tel qu’il est, mais à l’exprimer. Van Gogh avait ouvert, en son temps, les portes d’une forme de peinture marquée par l’expression. Cet aspect est principalement exploité à travers le thème du corps ou du portrait, dans lesquels les artistes n’hésitent pas à aller jusqu’à la distorsion des traits.
Le Gréco, ce grand coloriste qui dans les années 1570 / 80 pratique l’élongation des formes, l’exacerbation des mouvements, l’intensité dramatique soulignée par les regards, s’oriente délibérément vers un expressionnisme qui ne réapparaîtra qu’au début du 20ème siècle.

Jean PREVOST
Président de la section EXPRESSIONNISME

Jean PRÉVOST – Honfleur, le vieux bassin II – 162 x 114 – Huile sur toile
La belle peinture figurative est une denrée rare mais elle n’a pas disparu.
Le métier de peintre est difficile. On peut aimer la peinture, la couleur et avoir envie de produire des œuvres avec beaucoup de sincérité mais cela ne suffit pas car il faut d’abord apprendre le métier.
Car la peinture reste avant tout un bon et très ancien métier.

Thierry LEFORT
Président de la section FIGURATION SUBJECTIVE

Thierry LEFORT – La grande chaumière – 150 x 150 – Huile sur toile
Soyons réaliste, figurons nous le monde, essayons… 
Ce n’est pas parce que l’on adopte un nouveau regard que l’objet change, mais c’est plutôt parce que l’on admet la véritable nature de l’objet que le regard porté est amené à changer.

Jean-Bernard POUCHOUS
Président de la section FIGURES ET ESSAIS

Jean-Bernard POUCHOUS – Echo du baril -195 x 160 – Acrylique sur toile
MYTHES et SINGULARITE continue sa présentation de techniques insolites, non académiques, un courant d’art affranchi des normes. Pour cette deuxième année, l’accent est mis sur une autre forme d’art mural, l’art-récup : des tableaux d’objets récupérés, bois, plastique, os, papiers, feutre industriel, tissus… des techniques d’assemblage et collage, mais aussi de transformations de matériaux, soudés, tordus, noués, cousus… Et toujours une grande place à la peinture poétique et rayonnante de couleurs, à la sculpture chimérique…
Récupérer, détourner, transformer… Des artistes plus que jamais «passeurs de magie » (Joseph Campbell).

Patricia BERQUIN
Présidente de la section MYTHES ET SINGULARITE

Patricia BERQUIN – Afro Rythme – 155 x 34 x 30 – Nouage de cordes
La section CONVERGENCES ouvre ses portes à toutes les tendances picturales allant du figuratif à l’abstrait, représentant les courants artistiques contemporains.
Elle est très éclectique, exprimant une variété de thèmes guidés par des artistes de différentes cultures. Ils expriment leur art dans des styles libérés de toutes contraintes de chapelle et d’éthique. Ils captent le sublime instant de la vie ou de l’imaginaire dans une maîtrise due aux résultats de leurs expériences.

Jean DESVILLES
Président de la section CONVERGENCES

BOUCHON – 13 Novembre – 130 colombes s’envolent – 120 x 120 – Huile
L’espace « Petits Formats » au Salon d’Automne est devenu un lieu de rencontres passionnées, d’amateurs éclairés, de curieux, de collectionneurs…C’est en voulant rendre hommage à Maître Rey, notaire à Perpignan, grand amateur de tableaux de maîtres et de jeunes talents, collectionneur d’œuvres de format dit « 1 figure » (22×16 cm) et de petites sculptures qu’a été créé « les Huns », jeu de mots adopté par ses amis peintres. Depuis 2002, les artistes sélectionnés, enthousiastes, proposent des œuvres de ce format, pour les mettre en vente au salon, permettant ainsi au public d’acquérir des tableaux originaux à des prix accessibles, et de soutenir leurs artistes préférés. Un espace qui contribue un peu au partage de l’art, des expressions nouvelles et contemporaines, et à « connaître des hommes et des femmes qui ne peuvent vivre sans peindre. »

 
Club des Amis de l’Europe et des Arts
Les échanges artistiques entre le Salon d’Automne et le C.A.E.A. perdurent depuis 1975 à Paris et à Tokyo sous l’éthique de la fraternité artistique et de la paix universelle. Chaque année a lieu la rencontre amicale entre artistes cosmopolites. Leurs inspirations artistiques sont partagées avec un grand respect dans les pavillons des Champs-Elysées. En quête de plus d’invention, plus d’originalité, ce champ magnétique est un bourgeon créatif pour tous, formant la diversité culturelle et le dynamisme spirituel, comme l’Ukiyo-É a provoqué le Japonisme autrefois.

Mariko MAGORI
Présidente de la section CAEA

IWATANI Tomio
La section « Gravure » du Salon d’Automne propose annuellement une comparaison entre différentes esthétiques dans chacune des principales orientations techniques de la gravure sur bois ou sur métal, aux multiples variantes, interférences et complémentarités.
Bois de fil / bois debout / burin / pointe sèche / trait d’eau-forte et aquatinte / manière noire / techniques mixtes et spécifiques.

Claude-Jean DARMON
Président de la section GRAVURE

Claude-Jean DARMON – Graphisme à deux voix – 50 x 65 – Pointe sèche

La section sculpture du Salon d’Automne couvre de nombreux champs plastiques.
Elle montre tous les possibles liés à la matière.
Qu’elles soient taillées dans la masse de la pierre ou du bois, coulées en bronze, métal ou résine, assemblées par des éléments rapportés, toutes les œuvres exposées sont le résultat du jaillissement dans l’espace de l’univers propre de chaque créateur. Elles sont mêlées aux œuvres picturales, animant ainsi le parcours dans l’exposition, comme un écho en volume des images à plat, surgissant des cimaises en accord avec leurs couleurs, leurs tons, leurs rythmes, leurs thèmes.

RASKO – Le coq – 104 x 30 x 30 – Bois
Au moment où le dessin était à la base de la Peinture, de la Sculpture et de l’Architecture, Michel-Ange le considérait comme « la racine de toutes les sciences ». Aujourd’hui, il est aussi devenu un Art à part entière. Pour Baudelaire, « le dessin est une lutte entre la nature et l’artiste ». Dans un monde en pleine mutation, cette lutte peut prendre la forme d’une étreinte, d’une adversité ou parfois d’un dialogue amoureux. La section Dessin partage des œuvres aux techniques variées : mine de plomb, encre, pastels, aquarelle… à travers des expressions allant de la figuration à l’abstraction. Tous ces artistes sont, par la sobriété du moyen, quelque part appelés à un essentiel.

Mauricette TARTAMPION – Chris, tue-moi – 100 x 70 – Technique mixte
Espace de rencontre et d’échange, la section Photographie du Salon d’Automne expose des artistes confirmés et des artistes émergents, de tous horizons, dans leur diversité.
Technique argentique, numérique, mixte se côtoient, dans le respect de la tradition et la représentation des courants novateurs de la photographie contemporaine.
En plein essor au Salon d’Automne, sur les Champs Elysées, la section Photographie propose au regard des amateurs d’art, des collectionneurs, des galeristes, des œuvres rigoureusement sélectionnées, d’écritures variées, d’expressions singulières.

Rose SZNAJDER
Présidente de la section PHOTOGRAPHIE

Rose SZNAJDER – La robe satin dans le jardin – 95 x 65
Depuis les années 60, les créations numériques se sont considérablement développées comme genre artistique.
De l’art interactif, l’art génératif, à l’art audiovisuel, voire de l’art robotique où le corps est engagé, enjeux technologiques et spectaculaires, un nouveau potentiel d’écriture est offert aux artistes !
L’Art digital, toujours en dialogue avec les arts traditionnels, s’est donc imposé de lui- même par l’étendue de ses expressions, devenant, fort de son succès, un Art majeur au 21ème siècle.

Isabelle SCHMITT
Présidente de la section ART DIGITAL – VIDEO

Jason SEILER
L’architecture est un Art à part entière.
Art de l’espace, il allie les notions de composition, de rythme, propose jeux de formes, de proportions, d’équilibre mettant en scène couleurs, matières et lumière, entrant en résonnance avec le site qui l’entoure.
La ville se développe dans la diversité constituant ainsi sa richesse. La force d’un projet tient à sa capacité à émouvoir par-delà les contraintes. La notion de synthèse des arts crée un lien fort entre musique, peinture et sculpture : L’acte de création architecturale, destiné à laisser une empreinte profonde, vaut par sa dimension plastique & l’expression de sa modernité.

François NOEL
Président de la section ARCHITECTURE

Tétrarc – Manny, la fabrique, rives de Seine, Paloma, Hub, Boreal – Boulogne Billancourt © Charly Broyez
Un dialogue avec l’espace entre l’œuvre et le contexte, un échange mutuel:
“L’art crée un espace environnemental, et de même de l’environnement naît l’art”
cf le critique d’art Germano Celant.
Ainsi l’artiste est en dialogue direct avec l’environnement, cette adhésion nécessaire est une respiration, où les architectures artistiques sont en échanges perpétuels…Par sa pratique l’artiste prélève les matériaux, se les approprie, les détourne, désoriente ainsi notre perception pour mieux la réorienter, destruction, reconstruction, l’œuvre avance, émerge, mute dans un espace temporel.
L’œuvre ainsi s’installe en symbiose avec les volumes et l’architecture.
En mouvement perpétuel, le créateur nous conduit sur des traces inconnues, sur le chemin du rêve, du lâcher prise de la « ré-création »
Tout geste, toute matière, support, espace, magnifient l’œuvre et le talent de l’artiste.

Jack DUFOUR
Président de la section ART ENVIRONNEMENTAL

Jack DUFOUR – Les courbes de niveau – 250 x 300 – Voilage et acrylique
Les pages des Livres d’artistes, au Salon d’Automne, retiennent depuis longtemps la geste créative, s’ouvrent et se libèrent au regard-lecteur.

Pages de papier ou de métal, encrées, gravées, découpées, creuset alchimique silencieux où texte et images s’épousent en chant éphémère dans l’instant du lire, poésie vivante au regard de vos yeux.

Michel BOUCAUT
Président de la section LIVRES D’ARTISTES

Michel BOUCAUT – Va vers toi

LES VIDÉOS

Revivez chaque jour du Salon d’Automne 2016

MARDI 11 OCTOBRE 2016
MERCREDI 12 OCTOBRE 2016
JEUDI 13 OCTOBRE 2016
VENDREDI 14 OCTOBRE 2016
SAMEDI 15 OCTOBRE 2016
DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016
event_seat

Au musée
Victor Sasportas (Sociétaire)

Le Salon
d’Automne salon d'art historique | site officiel