Une édition sous le signe de
l’ART DIGITAL
& de la MUSIQUE ÉLÉCTRONIQUE

Pour sa 117e édition, le Salon d’Automne qui se déroulera du 15 au 18 octobre 2020, a choisi de mettre à l’honneur les artistes de l’art digital et de la musique électronique (créations holographiques, mapping, musiques électroniques…). Salon d’art historique doté d’une renommée internationale ne cessant de rayonner depuis 1903, il s’impose de plus belle comme le rendez-vous incontournable des artistes d’aujourd’hui. Depuis le début du XXIe siècle, le Salon d’Automne a à cœur d’offrir un regard sur la création de son temps à l’échelle mondiale de par sa forte dimension internationale.

La création numérique contemporaine, loin de nous priver de beauté et d’émotions à coups d’algorithmes, dévoile ici des univers toujours plus inspirés, les artistes de cette révolution culturelle nous entraînant dans un univers esthétique fascinant.

THE SUPERMEN LOVERS, aka Guillaume Atlan
Parrain de l’édition 2020

Guillaume Atlan, compositeur et producteur, est né à Paris le 9 février 1975. Après une dizaine d’années au conservatoire, il découvre la musique électronique en 1994 avec des artistes tels que Daft Punk, The Chemical Brothers, Étienne de Crécy, Basement Jaxx et toute la scène House de Chicago et Detroit (Derrick Carter, Gemini, JT Donaldson…). Il signe son premier disque de musique électronique sous le label Cyclo en Angleterre et le pseudo de « School2 » un duo qu’il monte avec Stéphane Bejean-Lebenson. Le morceau « Ain’t no Love3 » sera remixé en 1999 par Larry Heard.

Aujourd’hui, comptant au nombre des plus connus dans le monde de la musique électronique, il devient célèbre en 2001 avec le morceau « Starlight » qui est nominé aux MTV Europe Music Awards 2001 dans la catégorie « Meilleur artiste français », puis aux Victoires de la Musique en 2002 dans la catégorie « Vidéo-clip ». Disque d’or en France, en Australie, au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande « Starlight » propulse The Supermen Lovers sur la scène mondiale.

En 2019, il signe la bande-son du film « La lutte des classes ».

Le mercredi 14 octobre, The Supermen Lovers offrira un set holographique inédit qui dévoilera son nouvel album, tandis que le samedi 17 octobre, les grands noms de l’électro seront au rendez-vous sur fond de mapping et de performances.

2020, une édition dans
l’air du temps

Au côté des 1000 œuvres présentées chaque année dans les différents médiums – peinture, gravure, sculpture, livre d’artiste, architecture, dessin, art environnemental, mythes et singularités, – pour la première fois, l’art digital sera mis en lumière au Salon d’Automne (la section Art digital a été créée en 2016), et plus spécifiquement l’hologramme (projection en 3D d’illusions au fort pouvoir réaliste) qui proposera une expérience immersive au public à travers le djeing et show holographique.

En effet, des concerts holographiques des plus grands DJs de musique électronique et plus particulièrement des artistes français et européens à l’instar de Charles Schilling, Dan Ghenacia, Politics of Dancing, Jérôme Pacman, Jeff K., Djebali, en passant par Guillaume Atlan des supermen Lovers, le Parrain de cette 117eme édition,seront présentés au public.

Le mapping (projection d’une création son et lumière), sera également l’une des composantes invitées du Salon, à travers notamment le collectif d’artistes Domino Full Action, à l’initiative notamment du projet de djs holographiques. Seront également projetés des mappings des grandes signatures du graff du Collectif Kosmopolite, en passant par Intox ou Lord Anthony Cahn, ainsi que des performances digitales et sensorielles seront proposées par des artistes comme The Shaders invitant à découvrir tous les possibles de l’univers du numérique.

DOMINO FULL ACTION,
Collectif invité

Domino Full action est un collectif fondé par Jérôme Dorise-Abdeljalil. Il offre une plateforme où les artistes et techniciens collaborent et s’expriment à travers des projets utilisant les nouvelles technologies, l’interactivité (physique et digitale) au service de la musique, de l’art et de la mode : allant du visual light designer au video.js, du street art dynamique aux expériences sonores et de la danse. La résidence artistique du collectif est accueillie par « Mains d’oeuvre » à Saint Ouen

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : du jeudi 15 au dimanche 18 octobre 2020
Inauguration le mercredi 14 octobre 2020
Adresse : Champs-Élysées-Clemenceau, Paris 8.