Actualités

LE SALON D’AUTOMNE

Hommage à Jean-Paul Muslin


Jean Paul MUSLIN 1948-2019

Cet artiste au parcours atypique sort en 1971 de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Son parcours professionnel embrasse longtemps les arts plastiques et les métiers du spectacle. Mais sa vie d’artiste bascule quand vers 2001, il est touché par une maladie des yeux qui le rend malvoyant. Après un silence de plus de 10 ans, il se remet à travailler, un travail de mémoire, sur le corps, sujet qu’il a toujours affectionné. Il se trouve un autre moyen d’expression, plus tactile, avec plus de matière, de relief, plus singulier. Son inspiration vient de Georges Bataille et de Primo Lévi ».

Sylvie Koechlin
sculpteur,
Présidente du Salon d’Automne


« Masques et poupées sont bien pour Jean-Paul Muslin la forme interrogative la plus proche de la mémoire et la mémoire, c’est depuis la malvoyance, le moyen unique de transmettre, de capter quelque chose de cette fantastique bibliothèque, banque d’images accumulée au fil des années qui puise ni dans le beau ni dans le laid, mais dans l’énigme que constitue la zone mortifère absolue. Depuis la maladie et même avant mais plus inconsciemment, c’est la mémoire de la mémoire qui va constituer le moteur sans lequel rien n’est possible de l’exploration des « zones grises » du monde ». Propos tirés de la fiche d’inscription 2019 de Jean-Paul Muslin dans le cadre de sa démarche artistique.

Patricia Berquin
sculpteur,
Présidente de la section Mythes et singularité

...