Actualités

LE SALON D’AUTOMNE

Le mot du président


Depuis sa création, en 1903, le Salon d’Automne a été le témoin d’évènements majeurs de l’Histoire de l’Art : en 1905, Gertrude, Leo, Michael et Sarah Stein, visitent l’exposition au Grand Palais et y découvrent « La femme au chapeau », une œuvre hors normes d’Henri Matisse. Quelques années plus tard le galeriste Daniel Henry Kahnweiller, installe sur les murs les toiles des artistes les plus contestés de l’époque : ainsi naquirent au Salon d’Automne le Fauvisme et le Cubisme. Artistes et mécènes cherchaient des repères dans cette période de transition vers le monde nouveau et, dans cette première moitié du XXème siècle, il fallut du temps aux collectionneurs et marchands d’art pour appréhender et reconnaître les œuvres de leur propre présent.

L’Histoire ne s’arrête pas et, pour ainsi dire, se répète ; les artistes d’aujourd’hui ont les mêmes besoins et les mêmes aspirations que leurs ainés : créer, expérimenter de nouveaux modes d’expression, exposer et montrer leur travail au public, être reconnus. Il nous appartient de répondre à ces attentes et c’est la mission que se donne notre société d’artistes en mettant en valeur toutes les disciplines dans la « Fraternité des Arts et des Artistes » : qu’elles soient peinture, sculpture, architecture, photographie, livres d’artiste, art digital, arts appliqués et décoratifs, toutes ont leur place au Salon, ainsi que la musique et les Arts du spectacle.

D’autres pratiques et formes d’art, entre autres le Street Art et les installations, ont plus récemment émergé mais n’ont pas encore trouvé leur place parmi les œuvres de notre exposition : c’est à nous d’être attentifs et bienveillants. Le caractère pluridisciplinaire du Salon d’Automne s’est imposé dès le départ et s’est perpétué jusqu’à nos jours.
Au début de notre siècle les présidents Jean François Larrieu, Noël Coret, puis la présidente Sylvie Koechlin, nous ont transmis un souffle nouveau et ont assis la notoriété du Salon sur la scène internationale ; les échanges entre les différentes cultures développent l’émulation entre artistes, la fraternité et l’amitié.
Malgré les temps difficiles que nous vivons, il nous faut envisager l’avenir avec optimisme ; après des mois de confinement, peut-être propices à la réflexion et à la création, tous les artistes ont hâte de pouvoir se retrouver pour l’édition 2021 du Salon d’Automne. Notre public et le monde de l’Art l’attendent avec impatience ; les portes vont s’ouvrir de nouveau.

Denis LEGRAND
architecte peintre
Président du Salon d’Automne

...